RDC : "Nous devons nous aligner sur notre plan national de développement en investissant dans les jeunes", P.G Manjolo

Le Minétat de la coopération internationale, Me Pépin Guillaume Manjolo. Ph cellcom Minétat de la coopération INTL.

Le ministre d'État en charge de la Coopération Internationale, Intégration régionale et Francophonie, Me Pépin Guillaume Manjolo, s'est adressé ainsi à la jeunesse, lors de la 2è conférence pour la production de l'intelligence, le samedi 17 octobre.

Initié par la Dynamique pour la Promotion de la Jeunesse et de l'Élite Kwangolaise, cette conférence avait pour thème : "Problématique du financement des jeunes entrepreneurs innovants en RDC".

La jeunesse kwangolaise

Devant un parterre des partenaires invités par le patron de la coopération internationale, pour soutenir la jeunesse, notamment l'ANAPI, Airtel, Me Pépin Guillaume Manjolo, accompagné de son collègue de la Jeunesse et Nouvelle citoyenneté, Billy Kambale, a appelé au soutien des initiatives des jeunes. Pour lui, la RDC ne peut plus continuer à vivre de "troc" mais de l'intelligence de ses filles et fils. "Pourquoi sommes-nous incapables de confectionner la moindre chose chez nous ?", s'est-il interrogé avant de préciser qu'il n'y a pas de vision de la transformation des matières premières en RDC.

La DGA de l'ANAPI Rose-Dorée Bokeleale (3è de gauche à droite).

"Nous devons nous aligner sur notre plan national de développement, en investissant dans les jeunes qui font la mathématiques, la physique et autres", a-t-il dit.

Présente comme partenaire à ces assises, la DGA de l'ANAPI, Rose-Dorée Bokeleale a insisté sur les capacités managériales des jeunes promoteurs. Selon elle, chacun d’entre eux devrait faire preuve de responsabilité sur sept points majeurs: La vision; L’engagement; La stratégie; Le principe; La formation; La connaissance des textes de lois et enfin, la patience.

Pépin Guillaume Manjolo accompagné de Billy Kambale de la Jeunesse.

Airtel Congo a, quant à lui promis d'accompagner l'entrepreneuriat des jeunes à travers sa connexion internet haut-débit.

Liévin LUZOLO