RDC/mort par pendaison du général Kahimbi : ” pour nous militaire, la voie la plus facile, c’est de se donner une balle dans la tête”, général Yav

Quelques militaires transportant le corps du feu Général Delphin Kahimbi

Le général Delphin Kahimbi a été retrouvé mort dans sa maison à Binza Pigeon le 28 février 2020. Et d’après les révélations faites par sa femme sur les circonstances de sa mort, il était mort par ” pendaison”.

Lors du procès de ce jeudi, qui est en sa deuxième audience, le général Yav Kabey juge floue cette version de faits. D’après lui, pour un militaire, se tirer une balle est le moyen le plus privilégié au cas où il veut se donner la mort.

« Pour nous militaires, pour se donner la mort, la voie la plus rapide et simple, c’est se donner la mort par une balle dans la tête », dit le général Yav Kabey en opposition à la thèse de l’épouse de Kahimbi de pendaison.

Les circonstances de sa mort, il faut le préciser, demeurent encore floues. Mais bien avant sa mort, le général Delphin Kahimbi répondait aux questions du conseil national de sécurité (CNS) sur des allégations d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État.

En attendant d’élucider les circonstances de sa mort à travers ce procès, l’enquête avait révélé des traces de strangulation sur le corps du défunt, selon le Chef de l’État. Plus de 1000 pages gisent dans son dossier.

Joël Mesa Nzuzi

1xbet Code Promo ENET2021