RDC : Moïse Katumbi, persona non grata au Kongo Central ?

Moïse Katumbi Chapwe à la descente d’un avion/ Photo des tiers

Les propos de Francis Kalombo jugés de discourtois contre l'ancien président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kasavabu, continuent à défrayer la chronique et jette un discrédit sur le parti politique, "Ensemble pour la République" de Moïse Katumbi.

Après la réaction de la jeunesse du Kongo-central qui appelle à la non-implantation du parti de Moïse Katumbi dans la province de Né Mwanda Nsemi suite à ces propos de son porte-parole, Adrien Poba, député national et proche de Moïse Katumbi appelle Francis Kalombo à présenter des excuses publiques à tous les Congolais, mais aussi au président Félix Tshisekedi qui a pris pour modèle Joseph Kasavabu.

À l'en croire, le président de Ensemble pour la République Moïse Katumbi, n'en est pour rien. Ce dernier est un patriote qui a du respect pour le combat de l'ancien président de la RDC.

"Monsieur Francis Kalombo qui dit enseigner le cours de l'histoire du Congo, mais ignore le combat de Kasa-Vubu pour l'indépendance, doit aller revoir ses notes. J'ai suivi la déclaration publique des jeunes du Kongo-central qui incriminent notre président de Ensemble pour le changement, Moïse Katumbi, qui serait derrière ces propos. Moi je pense que non, parce que je connais le sens très haut du patriotisme qui anime notre président Moïse Katumbi et son amour pour la RDC. J'appelle donc à la jeunesse du Kongo-central de rester calme", a dit l'élu de Boma, lors de son passage sur les ondes de la Radio top Congo FM, avant d'appeler Francis Kalombo à présenter son mea-culpa à tous les Congolais.

" Je demande donc à monsieur Francis Kalombo de retirer ses propos mal racontés et proférés à l'endroit du vrai père de l'indépendance et présenter ses excuses au chef de l'État, ainsi qu'à tous le peuple congolais, mais aussi celui du Kongo-central qui se reconnaisse à Kasa-Vubu",a déclaré Adrien Boba.

Par ailleurs, Francis Kalombo, indique n'avoir jamais remis en cause le combat de Kasa-Vubu. Il s'agit là d'une mauvaise propagande faite contre lui. Ses propos ont été mal compris dit-il.

" Je pense que c'est la personne mal intentionnée qui a fait la vidéo pour se faire du buzz. Vous savez que Noël Tshiani a lancé son histoire sur la congolité et il a été appuyé par la fille de Joseph Kasa-Vubu qui, elle-même a dû traiter Moïse Katumbi de tous les noms d'oiseaux parlant de congolais de père et de mère. Moi je ne fais que, par rapport à une question posée, rappeler l'histoire de la RDC pour dire que le Congo depuis l'indépendance a toujours été dirigé par les Congolais de père et de mère. Et lorsque l'on rappelle l'histoire et on dit que le premier d'entre eux, c'est Kasa-Vubu, mais il est le premier président. Dans quel état le congolais de père et de mère ont laissé ce pays ? Je ne remettrai jamais en cause le combat du président Kasa-Vubu pour l'indépendance", conclut Francis Kalombo.

Joël Mesa Nzuzi