RDC/MinAffet : Samy Adubango ouvre la 9ème Conférence Panafricaine sur les Flux financiers illicites et la fiscalité

En visioconférence, le vice-ministre congolais des Affaires étrangères Samy Adubango Awotho a procédé, ce mercredi, à l'ouverture de la 9ème conférence panafricaine sur les flux financiers illicites et la fiscalité. "Combattre les flux financiers illicites pour combler le fossé croissant des inégalités en Afrique" est le thème principal sur lequel les participants mûrissent la réflexion aux cours des travaux dont la durée est de trois jours.

Dans son allocution, le numéro 2 de la diplomatie congolaise Samy Adubango Awotho a, d'entrée de jeu, insisté sur ce fléau qui secoue le monde en général et l'Afrique en particulier, avec les conséquences humanitaires qui en découlent, notamment le sous-développement du continent. Le Warrior a, dans la foulée, au nom du gouvernement de la RDC, rappelé aux participants à cette conférence, l'impérieuse nécessité et l'urgence d'harmoniser les efforts visant à endiguer les flux financiers illicites, la criminalité financière et économique.

Tout en rendant ses hommages les plus déférents au chef de l'Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et Président en exercice de l'Union africaine, le vice-ministre Samy Adubango Awotho, a eu les mots justes pour expliquer à l'audience panafricaine, les mesures draconiennes amorcées au pays, pour mettre fin au fléau relatif à la corruption, au détournement des deniers publics, aux flux financiers illicites et antivaleurs corolaires.

Le vice-ministre Samy Adubango Awotho a, de ce fait, martelé sur l'impact de la création en RD Congo de l'Agence de lutte contre la corruption, la redynamisation de l'Inspection générale des finances et la qualité de la justice nationale qui s'améliore de plus en plus, sous la houlette du président de la République. Considérant les efforts fournis par le chef de l'État dans la lutte contre la criminalité économico-financière, le vice-ministre Samy Adubango Awotho a exhorté ses pairs à consacrer ce dernier au titre de Champion dans la lutte contre les flux financiers.

Force est de rappeler que parmi les participants à cette 9ème conférence panafricaine sur les flux financiers illicites et la fiscalité, il y a lieu de citer entre autres le commissaire de l'Union pour le développement économique, le commerce, l'industrie et les mines ; madame la secrétaire générale adjointe de l'organisation des nations unies et secrétaire général adjoint de l'organisation des nations unies pour l'Afrique ; le secrétaire exécutif du forum africain d'administration fiscale ; le Directeur exécutif du réseau africain pour la justice fiscale, pour ne citer que ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *