RDC/Min de la jeunesse : Yves Bunkulu appellé à améliorer les conditions de travail des administratifs

C'est ce jeudi 24 juin 2021 que le Ministre de la
Jeunesse Yves Bunkulu a visité officiellement le bâtiment administratif de son ministère. Une première depuis sa prise des fonctions à ce portefeuille.

Accueilli avec honneur par le secrétaire général de la jeunesse Buji Mbugi Thérèse et autres hauts cadres administratifs, le patron de la jeunesse congolaise a visité différentes directions et services, question de s'imprégner de la situation, notamment les conditions de travail. Profitant de l'opportunité, les agents et cadres du secrétariat à la Jeunesse ont exposé leurs désidératas au ministre. C'est pour que ce dernier qui est leur porte-parole auprès du gouvernement apporte des solutions adéquates, qui sont entre autre l'améliorer des conditions de travail. Il faut relever que ces fonctionnaires travaillent dans une extrême promiscuité.

Yves Bunkulu a décliné son plan d'action devant des administratifs. Du programme du chef de l'État axé sur trois piliers qui sont : un Etat fort, un Etat solidaire et une croissance soutenue. Son action s'inscrit sur cette logique de répondre aux aspirations des administratifs. Le Ministre présenté ses projets qui orientés vers diversification des sources de revenus en vue de l'amélioration des conditions de vie de ces administratifs. Il a cité entre autre le fond de l'entrepreneuriat des jeunes. Il a également rappelé les 4 axes piliers aux directeurs présents à savoir la réconciliation nationale et la cohésion nationale, la nouvelle citoyenneté, la formation et la réinsertion ainsi que la question de l'entreprenariat des jeunes .

Aux nouvelles unités et autres administratifs non mécanisés, le ministre dit travailler sur ce dossier. "Des retombées positives seront au rendez-vous sous peu", a-t-il rassuré.
Faisant d'une pierre deux coups, le ministre a profité de la circonstance pour s'enquérir de la situation de la formation des jeunes dans plusieurs filières entre autres dans l'ogro-business , l'entreprenariat, le froid pour ne citer que ceux-ci. La formation et la réinsertion des jeunes désœuvrés est un élément déclencheur du développement et du bien être intégral, étant donné que les jeunes constituent la majorité de la population congolaise. C'était aussi l'occasion pour lui de remettre des brevets aux lauréats.

Le ministre a félicité tous les jeunes leaders dans tout ce qu'ils entreprennent chacun dans son secteur, et les a rassurés de son implication totale dans l élaboration de leurs projets pouvant amener des financement. Il a aussi rappelé e ces jeunes le souci majeur du chef de l état qui est celui de soutenir la jeunesse de telle sorte que ces derniers soient représentés meme à 30% dans le gouvernement prochain.

Élection-net.com/CellCom MinJeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *