RDC : meurtre des experts de l'ONU, une journaliste française à la barre

Sonia Rolley, journaliste de RFI. Ph. Tiers

La journaliste de la Radio France Internationale (Rfi), Sonia Rolley s'est présentée ce jeudi 15 avril 2021 à la cour militaire de l'ex Kasaï Occidentale.

Motif, fournir des renseignements et témoignages sur le meurtre de deux experts des nations unies dont Zaida Catalan et Michael Sharp, assassinés par les présumés miliciens de Kamwina-nsapu en 2017 dans la province du Kasaï-Central, en République démocratique du Congo.

Sonia Rolley a été convoquée par cette cour militaire comme renseignante. Celà, à cause des ses reportages réalisés sur ce meurtre.

Ces deux experts de l'ONU ont été exécutés en date du 12 mars 2017 par des assaillants pendant qu'ils documentaient, pour le compte du conseil de sécurité de l'ONU, de grave violation des droits humains perpétrées dans la province du Kasaï-Central.

Leurs corps ont été retrouvés deux semaines plus tard par des casques bleus de l'ONU près du village de Bunkonde.

Héritier Bashige M