RDC/Menace contre Mukwege : M.Fayulu se réjouit du redéploiement des éléments de la Monusco à Panzi

La Police de la Monusco sécurisant Mukwege. Ph de tiers.

Redéployés à Panzi, dans la province du Sud-Kivu pour assurer la sécurité des malades ainsi que celle du prix Nobel de la paix, le Docteur Denis Mukwege, depuis le mercredi 9 septembre 2020, les éléments de la mission de nations-unies pour la Stabilisation de la République Démocratique du Congo (Monusco), feront un travail qui probablement rencontre l'assentiment de plusieurs observateurs.

D'ores-et-déjà, le président du parti politique Ecidé, Martin Fayulu Madidi extériorise sa jouissance. Dans un message laconique sur sa page Twitter, ce jeudi 10 septembre 2020, celui-ci a salué la décision de la Monusco qui est repartie à Panzi pour protéger le prix Nobel de la paix, le docteur Denis Mukwege, lui qui est victime des menaces de mort, suite à ses dénonciations en rapport avec les tueries perpétrées à l'Est du Pays.

''je me réjouis de la décision de la Monusco de repartir à Panzi pour protéger le prix Nobel de la Paix, le Docteur Denis Mukwege, ce digne fils de la RDC menacé de mort par les forces négatives'', a écrit sur sa page Twitter, l'opposant congolais Martin Fayulu Madidi.

Rappelons que, le gouvernement congolais s'était également montré solidaire à l'endroit du prix Nobel de la paix 2018, le Docteur Denis Mukwege, et avait précisé que les efforts seront mobilisés pour que la sécurité de ce gynécologue congolais soit assurée.

Prince Bagheni, à Goma