RDC/Meeting aérien: L’étonnante réaction du député Saidi Balikwisha du Nord-Kivu

Saidi Balikwisha, député provincial au Nord Kivu/ photo tiers

Ecouter cette information

Le député provincial Saidi Balikwisha a réagi après un meeting aérien entre l’Angola et la République Démocratique du Congo vendredi dernier dans les airs de la ville de Kinshasa.

L’élu du territoire de Beni se dit surpris de constater que la RDC disposait “des engins de geurre” capables d’anéantir la menace de la rébellion ADF qui insecurise plusieurs agglomérations dans la région de Beni. Sans mâcher ses mots, il estime, ainsi, que seule la volonté des décideurs manque pour complètement mettre fin à cette nébuleuse.

“Je pensais que nous ne disposions pas d’autant d’engin de guerre c’est pourquoi la situation perdure, mais je me rends compte que c’est la volonté d’en finir avec les ADF qui manque”, a-t-il écrit sur sa page Facebook avant d’ajouter:

“Si vous n’agissez pas alors que vous disposez des moyens, ne prenez pas pour idiot tous ceux qui croient que vous avez peut être un plan d’en finir où de réduire le nombre d’un groupe ethnique dans l’ Est RDC en la regardant mourir comme des sauterelles”.

Les six dernières années, la rébellion ADF a multiplié des attaques contre la population civile. Les douze derniers mois, au moins 1050 civils ont lâchement été abbatus dans différentes circonstances à Beni au Nord-Kivu et Irumu en Ituri.

En rappel, peu avant le meeting aérien qui défraie la chronique en RDC, les Forces Armées de la République Démocratique du Congo(FARDC) ont signifié que cette initiative s’inscrivait dans le cadre de “magnifier l’entente parfaite entre les deux forces aériennes”.

Dieubon Mughenze depuis Beni