RDC: « Martin Fayulu n’a jamais été disciple d’Etienne Tshisekedi » Franck Diongo

Franc Diongo/ ENET/ Theo L.

Le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste ( MLP ) n’est pas passé par quatre chemins pour de décrier la sortie médiatique de Martin Fayulu du jeudi dernier contre Félix Tshisekedi qui lui a qualifié de marionnette de Joseph Kabila et Paul Kagame.

Pour lui, « Sur le plan parcours historique, il ne faudrait pas commettre d’erreurs car dit-il, ce que je vous dis, personne ne va me contredire, Martin Fayulu n’a jamais été disciple d’Etienne Tshisekedi. Il était présent dans la conférence nationale souveraine et par après parti dans ses affaires personnelles en dehors du Congo. Il était absent au dialogue intercongolais, lors de la signature de l’accord globale inclusive, lors du gouvernement de 1+4», a indiqué Franck Diongo au cours de la Conférence de presse qu’il a tenu ce vendredi 12 février au siège de son parti.

Après son périple à l’extérieur du pays, Franck Diongo ajoute qu’il est revenu en 2006 comme candidat indépendant et l’ECIDé son parti sera créé en 2011. D’ailleurs dit-il, « lorsque nous sommes invalidés en 2007, parce qu’il n’a pas reussi les élections en 2006. Martin va être élu à la cour suprême parmi les gens de Kabila avait soutenu en remplacement du député Shalupa. Je peux même vous montrer les vidéos comment ils ont été hués. C’est pourquoi il n’a pas siégé à l’assemblée nationale. Et même pour siéger à l’assemblée provinciale, il faut remercier Jean-Pierre Bemba parce que c’est lui qui l’a présenté comme candidat député provincial. Ce n’est qu’au mois d’avril 2011 lors de la création de la Dynamique Tshisekedi Président que Martin Fayulu change de camp. Donc c’était normal qu’il revienne auprès du feu Étienne Thsisekedi», poursuit-il.

« Vous tous savez que Martin Fayulu et Kabila ont fait contre Adam Bombole. Toutes les tueries que André Kimbuta a fait contre nous pour le poste de Gouverneur de la ville de Kinshasa, le vrai responsable c’est Martin Fayulu parce qu’il a soutenu Kimbuta d’être Gouverneur», renchérit Franck Diongo.

D’ailleurs dit-il, «  j’invite l’opinion à ne plus suivre ce que dit Martin. J’ai pitié de mon frère, il n’a plus de discours. À ma sortie de prison, je lui ai dit de laisser son histoire de « vérité des urnes » car, ce n’est pas un projet politique».

Tshisekedi marionnette ?

« Ça commencé par dire que s’il est président, qu’il sorte Franck Diongo en prison, qu’il fasse la mise en place de l’armée et de la justice, et enfin qu’il sorte Eddy Kapend de la prison, chose qu’il a fait. Maintenant le discours est fini, il ne réclame plus la vérité des urnes , il cherche le bouc émissaire de Kagame. C’est une honte qu’un homme politique et candidat président de la république parle et un ambassadeur ( Vincent Karega ) te répond», relate Franck Diongo qui appelle les proches de Fayulu de le conduire dans un hôpital psychiatrique.

« Au delà de tous les respects que j’ai pour mon frère, il faut qu’on l’emmène à l’hôpital pour l’aider. Qu’il arrête de citer le nom de Tshisekedi parce qu’il n’a jamais été son disciple. Il a profité de lui pour être élu. Qu’il crée son autre maître», a-t-il conclu.

Theo Liko