RDC: Martin Fayulu exige la libération des militants de la Lucha emprisonnés à Beni

Les militants de la LUCHA devant le tribunal militaire/ election-net.com/ Dieubon M.

Huit militants de la Lucha pourront être condamnés à 10 ans de prison pour avoir manifesté en exigeant le départ de la Monusco.

En réaction, le coordonnateur de la plateforme Lamuka, Martin Fayulu, exige la libération de ces militants. Il l'a fait savoir ce samedi 16 janvier dans un poste sur son compte Twitter.

"Les citoyens qui se lèvent contre l’injustice et les tueries doivent être protégés et honorés. Surtout pas être traités comme des malfrats alors que ceux qui tuent et pillent le pays circulent librement. Les 8 militants de la Lucha à Beni doivent être libérés" exige l'ex candidat à l'élection présidentielle.

Le ministère public avait requis vendredi 15 janvier, une peine de dix ans de servitude pénale contre 8 militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) qui comparaissent depuis fin décembre devant le tribunal militaire de garnison de Beni-Butembo, dans la province du Nord-Kivu.

Joël Mesa Nzuzi