RDC : Martin Fayulu et Théodore Ngoy visés par une plainte

Martin Fayulu et Théodore Ngoyi deux anciens candidats à la présidentielle de 2018

Le Centre de Réflexion Juridique de la Lutte contre l'impunité CRJLI vient de porter plainte contre Martin Fayulu et Théodore Ngoy pour provocation et incitation à  la révolte  envers l'autorité publique et offense au Chef de l'État. 

Dans une  plainte au Procureur Général près la cour d'appel de Kinshasa-Gombe, le CRJLI indique que pour ses propos, il y a des raisons sérieuses de croire que le duo Fayulu Ngoyi provoque et incite la population à la désobéissance civile mais aussi tentative d'attenter à la vie du Chef de l’Etat.

" En considération de ce comportement criminel tenté des propos irrévérencieux des nommés (Martin Fayulu et Théodore Ngoy) envers le Chef de l'Etat, nous vous prions de bien vouloir poursuivre ces derniers pour provocation et incitation à de manquement envers l'autorité publique et offense au Chef de l'État, fait prévu et puni". Peut-on lire dans ce document consulté par Election-net.

Martin Fayulu et Me Théodore Ngoy, deux candidats malheureux à l’élection présidentielle de décembre 2018, avaient accusés le président de la République Félix Tshisekedi d’avoir violé la constitution en nommant deux juges de la Cour constitutionnelle à la Cour de cassation alors qu’ils exerçaient encore leurs mandats.  Il s'agissait d’une violation intentionnelle de la constitution qui devait pousser les deux chambres du Parlement réunies en congrès d’accuser le président de la République de haute trahison.  

 Pompon BEYOKOBANA