RDC/Marche contre la politisation de la CENI : calicots et effigies de Lamuka ravis par la police à Kananga

Quelques manifestants de Lamuka à Kananga

Déployés massivement à travers les points stratégiques de Kananga ce mercredi matin, les éléments de la police nationale congolaise (PNC) ont confisqué les calicots et effigies tenus par les membres de la plateforme politique Lamuka et consort qui marchaient ce jour

La marche est partie à 10h locales au quartier Kapanda avant d'être étouffée quelques minutes après par les policiers au carrefour notre dame, à l'aide des coups de gaz lacrymogène.

Dans la foulée, les banderoles, calicots et effigies que tenaient ces manifestants ont été ravis par force par les hommes en uniforme qui formaient une ceinture à ce carrefour.

Une grande désolation pour le Président fédéral de l'Ecidé Kasaï Central, victime lui aussi d'une agression physique, qui déplore le comportement de la police.

" Ces policiers touchent que 160 milles francs congolais, ils n'ont même pas honte. C'est pour eux que nous nous battons. Leurs conditions socioprofessionnelles doivent être améliorées. Nous n'allons pas céder à une dictature pareille. Courage à tous les membres qui ont perdu leurs biens, moi mes 40000 FC sont partis, mon pantalon déchiqueté par ces policiers " a-t-il déploré.

Pendant ce temps, une frange de militants de Lamuka qui ont contourné la stratégie de la police fait face à une pluie de pierres que lance les taximen qui seraient pro UDPS.

Jean Claude Shamois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *