RDC/Manifestations contre Malonda: "Personne n'a été arrêtée", Sylvano Kasongo

Le coordonateur du mouvement citoyen Filimbi, Carbone Beni, expliquant à la Police le but de la manifestation. Kinshasa 4 juillet 2020. Photo ENET/Patrick Abeli

Le général Sylvano Kasongo, commissaire provincial de la police/Kinshasa, a indiqué ce samedi 4 juillet que la manifestation de l'opposition et certains mouvements citoyens contre l'entérinement de Roland Malonda à la tête de la CENI, n'avait pas été autorisée par l'autorité provinciale. D'où l'usage du gaz lacrymogènes pour la dispersion des manifestants.

"La police a encadré la manifestation d'une façon professionnelle parce que nous sommes dans un État de droit. Nous sommes également dans un État d'urgence, les manifestants n'ont pas respecté la loi, ils n'ont pas écrit à l'autorité. Nous avons encadré la manifestation jusqu'à la première rue/Limete mais ils ont franchi la ligne rouge. Ils voulaient aller au Palais du peuple. On a lancé quelques gaz lacrymogènes. Personne n'est arrêté, ceux qui discutaient avec la police ont été relâchés. Il faut chercher des solutions pacifiques au lieu d'aller chaque fois dans la rue. Les manifestants qui étaient là n'ont pas dépassé 600 personnes", a-t-il expliqué.

Les mouvements cotoyens Filimbi, Lucha, les membres de CLC et quelques deputés de l'opposition ont manifesté ce samedi pour désapprouver l'entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI.

Liévin LUZOLO