RDC: Malgré son adhésion à l'union sacrée, voici pourquoi Jean-Pierre Bemba et son parti demeurent dans l'opposition

Jean-Pierre Bemba, président du MLC suivi par des opposants à Ronsard Malonda à Kinshasa/ photo election-net.com Patrick Abely

L'ex vice-président de transition Jean-Pierre Bemba et son parti, le Mouvement de libération du Congo MLC ont adhéré à l'Union sacrée initiée par le président de la République Félix Tshisekedi. Malgré cette prise de position, le MLC se réclame toujours membre de Lamuka et dit demeurer dans l'opposition.

D'après le sénateur Valentin Gerengo interrogé par nos confrères de CCTV, le Mlc est toujours membre de Lamuka (opposition) malgré l'attachement de son leader au président Félix Tshisekedi.

" Lamuka est une organisation qu'on a mis sur pied comme une structure de l' opposition, donc nous sommes dans l'opposition", a-t-il insisté avant de tacler Martin Fayulu, actuellement coordonnateur de la dite plateforme politique.

"C'est fait malheureusement que notre candidat que nous avons désigné, estime qu'il n'est pas dans l'opposition, C'est parce qu'il avait gagné les élections sauf qu'il n'a pas d'expériences du pouvoir. Les députés à l'assemblée nationale ne se considèrent pas comme étant de l'opposition ,nous pensons donc de ce point de vue là , il s'égare de la convention de lamuka ",explique-t-il.

Le sénateur Gerengo estime que la raison de rapprochement entre Jean-Pierre Bemba et Félix Tshisekedi n'est tout autre que pour l'intérêt de la population.

"Si nous prêtons mains fortes au président c'est pour que la population se retrouve il n' y a pas donc une opposition à faire. A ce moment la nous cédons la machine, nous souhaitons au président d'aller en avant" dit-il en conclusion.

Rappelons que depuis les consultations annoncées par le président,deux leaders de Lumuka ont approché leur ancien allié tout comme d'autres leaders du FCC qui dénoncent la transhumance politique des acteurs politiques congolais.

Inès Ifwanga