RDC/Lutte contre l'impunité : " Nous sentons vraiment que la justice se libère de sa torpeur", Jules ALINGETE

Jules Alingete, Inspecteur général-chef de service de l'IGF/photo droits tiers

Dans une interview accordée à ce jour au magazine LPDA, Jules Alingete, Inspecteur général des finances et chef des services, a tenu à féliciter la justice congolaise qui se libère de sa torpeur pour accompagner la République dans la lutte contre l’impunité.

Bien que le début était difficile reconnaît-il, il salue l'ouverture dans les prochains jours de plusieurs dossiers judiciaires, tel que le dossier Bukanga-Lonzo. Ce, grâce aux enquêtes de l'inspection générale des finances.

"Il faut dire que nous avons eu au départ un sérieux problème. Nous nous demandions ce que nous devions faire avec tout ce que nous récoltions de nos missions au regard du résultat catastrophique. A un certain moment, tout le monde a commencé à décrier la lanterne observée au niveau de la Justice", dit-il .

Toutefois, reconnaît-il, les lignes sont en train de bouger au niveau de la justice congolaise.

"Les choses commencent petit à petit à bouger. La preuve ? Les procès ouverts ou en voie de l'être : Secope, Bceco, Occ.
C’est vraiment pour nous un grand acquis, un grand résultat.
Bientôt, on aura le procès Bukanga-Lonzo. Les gens sont arrêtés à la suite de nos rapports, d'autres prennent fuite",renchérit-il avant d'encourager la justice de continuer sur cette lancée.

"Nous sentons vraiment que la justice se libère de sa torpeur pour accompagner la République dans la lutte contre l’impunité.
L'opinion doit comprendre que ce n'est toujours pas facile, mais on essaie de travailler avec la justice, de pousser pour que les choses aillent de l’avant. Aujourd’hui, je pense que nous avons fait des avancées" conclut-il.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *