RDC/Lutte contre le tribalisme : le parti Orange initie une proposition de loi pour punir les contrevenants

Fiyou Ndondoboni, président du parti Orange. Ph de tiers.

Bientôt une proposition de loi contre l’incitation à la haine tribale sera déposée au bureau de l’assemblée nationale. Cette initiative est du parti politique Orange de Fiyou Ndondoboni Monkoso.

Dans un communiqué de ce parti parvenu à Electio-net.com, son président national, Fiyou Ndondoboni Monkoso, fustige et regrette l’exacerbation, depuis un certain temps, des messages incitatifs à la haine tribale de la part des acteurs divers.

« Ces messages, soutenus et relayés à tort par des leaders censés servir de modèle à la masse, porte le germe de la destruction du vouloir vivre collectif et ceci dans un contexte où le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi s’est engagé à résoudre les problèmes de base de la communauté, à savoir l’insécurité à l’Est et le social de son peuple », a déclaré Fiyou Ndondoboni.

La proposition de loi contre l’incitation à la haine tribale comprend trois axes importants à savoir :

  • La prévention de la haine tribale ;
  • Le renforcement et la diversification de la sanction à l’encontre des auteurs de l’incitation à la haine tribale ;
  • L’organisation et la concrétisation d’une territoriale de nos-originaires.

Ci-dessous l’intégralité du communiqué du parti Orange :

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *