RDC: l’UJCC et plus de 200 plate-formes des jeunes prêt à participer et s’impliquer dans la sphère de prise de décision

Totoro Mukenge coordonateur national de l’UJCC.

L’Union des Jeunes Congolais pour le Changement (UJCC) a clôturé ce vendredi 23 septembre, 2021 à Kinshasa, son forum spécial de la jeunesse pour la Paix autour du thème « Jeune, acteur de consolidation de la paix et cohésion nationale ».

Du 21 au 24 septembre, plus de 200 plate-formes des jeunes représentant les 26 provinces du pays ont pris part à ces ateliers de vulgarisation de la feuille de route nationale de la jeunesse et de la résolution 2250 du conseil de sécurité des Nations-Unies, concernant la problématique jeunesse-paix-sécurité, afin de dégager des résolutions à soumettre au Gouvernement congolais pour sa mise en œuvre.

« L’objectif était aussi de pouvoir garantir la présence des jeunes dans toutes les sphères de prise de décision. Ils veulent participer, être impliqué et sont prêt à le faire. La feuille de route de la jeunesse a été adoptée et nous allons entrer dans la phase des plaidoyers et réserver la primeur aux autorités du pays pour qu’elles puissent réaliser et se rendre compte que les jeunes congolais sont prêts, compétents et engagés pour servir leur République », a réagi Totoro Mukenge coordonateur de l’UJCC.

Pour lui, « l’idée derrière la résolution 2250 est de pouvoir permettre aux autorités de faire confiance à la jeunesse puisqu’ils sont les seuls à être des acteurs de paix (…) si le Gouvernement s’engage à travailler et exécuter cette résolution, les jeunes frustrés, manipulés et autres ne seront plus là et enfin la paix tant recherchée sera une réalité dans notre pays ».

Jean-Marie Sosongo, Représentant du Ministre de la jeunesse, initiation à la nouvelle citoyenneté et cohésion nationale, a soutenu ces ateliers et a appelé les jeunes à la prise de conscience.

« Si les jeunes se réveillent et prennent conscience de cette destinée qui leur appartient, ils doivent vraiment s’engager pour que demain soit meilleur… le Ministère tient à ce que cette feuille de route ainsi que les résolutions adoptées soient matérialisées », a-t-il conclu.

Le représentant de la conseillère spéciale du Chef de l’Etat en matière de la jeunesse et de la lutte contre les violences sexuelles a appelé les jeunes et la Monusco à soutenir l’état de siège pour l’instauration de la paix dans la partie est du pays.

L’Ambassade de Suède à son tour, a soute l’engagement des jeunes dans les postes de prise de décision, mais aussi comme acteur de paix et de développement en RDC.

Parmi les résolutions adoptées, les jeunes ont insisté sur le fond de promotion de la jeunesse tél que prôné par le Chef de l’État.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *