RDC: l'Udps considère "inopportun" la désignation d'un autre député pour remplacer Jean-Marc Kabund du bureau de l'Assemblée nationale.

Jean-Marc Kabund, le désormais ex premier vice président de l'Assemblée nationale ©top congo

Trois jours après la déchéance de Jean-Marc Kabund,du bureau de l'Assemblée nationale,l'Union pour la démocratie et le progrès social dénonce ce qu'elle qualifie de  forfaiture orchestrée et exécutée par le front commun pour le Congo FCC et ses sous-traitants contre leur président intérimaire de leur parti.

Au cours d'une réunion d'urgence présidée jeudi 28 mai 2020 à Limete , le parti présidentiel déplore  le passage en force du FCC pour destituer Jean-Marc Kabund, cela en violation des prescrits de l'accord entre les deux coalitions. Cette situation  donne un coup fatale à la coalition FCC-CACH poursuit l'UDPS ,qui demande au président ai de saisir les instances judiciaires pour rentrer dans ses droits.

Lire aussi: Un jour apres l’éviction de Kabund ,Didi Manara prévient : « si l’UDPS ne veut pas de ce poste, nous allons voté quelqu’un d’autres, soit de l’UNC»

Par ailleurs, l'UDPS  prévient de sanctionner  ses députés Nationaux qui tenteraient de violer  ces résolutions. Pour rappel ,le président intérimaire du parti de sphinx a été évincé de l'Assemblée nationale à la suite d'une pétition initiée par le député Mlc Jean-Jacques Mamba. Celui-ci accuse le premier vice président de l'Assemblée nationale de n'avoir pas  justifié ses allégations sur l'organisation d'un congrès du parlement qui coûterait 7 Millions de dollars américains. L'auteur de la pétition a été arrêté pour usage de faux puis relâché par la cour de cassation, qui pourra continuer des poursuites contre lui à la fin de la session parlementaire.

Patrick Félix Abely