RDC: L’UDPS appelé à cesser d’inciter à la ‘’haine tribale’’

Militants de l'UDPS lors d'un meeting à Kinshasa ©photo de tiers

Les ressortissants de la province de l’Équateur appellent les militants et cadres du parti politique Union pour la démocratie et le Progrès Social (UDPS) à cesser le ''tribalisme''.

Ces derniers l'ont déclaré ce mardi 15 septembre 2020, lors d'une manifestation organisée aux alentours du palais du peuple en vue de soutenir la présidente de l'assemblée nationale, Jeanine Mabunda, qui est également ressortissante de cette partie du pays et qu'ils estiment être victime des ''insurgés'' de la part de certains partisans de l'UDPS.

Interrogés sur le lieu par Election-net.com, ces ressortissants du grand Équateur, dénoncent les ''injures'' de l'UDPS à l'encontre de Jeannine Mabunda Lioko.

''nous sommes venus soutenir madame Mabunda à l'occasion de cette rentrée parlementaire.nous voulons la paix et l'unité nationale, que toutes les institutions travaillent en harmonie. toutes ses guéguerres de l'UDPS sont bizarres" a déclaré Espérant Mbokolo, un des ressortissants de cette province.

Par ailleurs, les ressortissants du grand Équateur estiment que ces ''injures" sont un signe de ''faiblesse'' et qui n'honorent pas ce parti présidentiel UDPS et leurs cadres.

Par contre, ils promettent des actions de grandes envergures si ces ''injures'' persistent.

Il sied de signaler qu'une vidéo dans laquelle la présidente de l'assemblée nationale, Jeannine Mabunda est citée, circule sur les réseaux sociaux depuis dimanche 13 septembre 2020 et qui serait attribuée à un cadre de l'UDPS.

Théo Liko