RDC: l'intention des assaillants a consisté à "assiéger" la ville de Lubumbashi, selon l'armée

Lubumbashi, DRC. Ph. Ben H.

Le mouvement sécessionniste Bakata Katanga a attaqué simultanément le camp Kimbembe et le Camp Kibati dans la ville de Lubumbashi près de l'aéroport de la Luano, dans la province du Haut Katanga, dimanche, afin de s'emparer des armes et d'assiéger la vile, a rapporté l'armée congolaise dans un communiqué rendu public ce dimanche 14 février.

Selon le communiqué, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) affirment qu'après deux heures d'intervention l'aventure de ces rebelles a été anéantie.

"A l'heure actuelle , la situation est sous contrôle" indique le communiqué de l'armée avant de poursuivre " les assaillants sont en débandade".

Par ailleurs, l'armée rapporte que les forces armées congolaises ont fait des morts dans les rangs des « rebelles » durant les attaques à Lubumbashi.

"12 rebelles Bakata Katanga neutralisés dont 5 capturés." rapporte le communiqué.

Les forces loyalistes ont également récupéré des armes, bombe, des chargeurs, des armes des lance-roquettes, appareil photo et tant d'autres.

Ci-dessous l'intégralité du communiqué