RDC/Levée état d’urgence: ” Si nous allons vers le mal, on reviendra vers le Chef de l’Etat pour réconfiner”, Eteni Longondo

Le Ministre de la santé Eteni Longondo. Photo de tiers

Ecouter cette information

Le ministre de la santé, le Dr Eteni Longongo, a indiqué, le lundi, à l’issue de son audition à la Commission socio-culturelle du Sénat sur sa gestion de la pandémie à Covid-19, que le coronavirus est maîtrisé à Kinshasa. Car la capitale enregistre, ce dernier temps, moins de décès et des cas confirmés positifs.

“Nous avons de moins en moins de décès. Et nous avons de moins en moins de cas. C’est un bon travail que nous avons fait à Kinshasa”, s’est-il réjouit. Avant d’ajouter que c’est cette baisse qui a poussé le comité multi-sectoriel de la lutte contre la covid-19 à encourager la déclaration de la fin de l’état d’urgence.

Par ailleurs, Eteni Longondo, qui a reconnu que dans les provinces, il reste encore beaucoup à faire, a déclaré qu’il faut que le gouvernement central appuie les provinces touchées pour venir à bout de cette maladie.

“Si on est arrivé à maîtriser la maladie à Kinshasa, il faut aussi voir à l’intérieur du pays où le nombre de cas augmentent. Il faut aider les provinces pour qu’elles arrivent à maîtriser le Coronavirus comme à Kinshasa où nous assistons à la baisse de la courbe de la contamination. C’est la cas du Kongo Central où nous avons beaucoup de cas, 359 au total.”, a-t-il dit.

Le ministre de la santé estime également que mettre fin à l’état d’urgence, ne signifie pas l’éradication de la maladie. Toute l’équipe de la riposte reste sur le qui-vive, au cas contraire, le réconfinement, sera la seule option que le comité multi-sectoriel recommandé au président de la République.

“On peut lâcher un peu tout en observant de près la courbe de contamination afin de savoir si nous allons vers le bon. Si nous allons vers le mal, on reviendra vers le Chef de l’Etat pour réconfiner”, a dit le patron de la santé.

Liévin LUZOLO