RDC : "l'État est devenu un peu plus riches ; mais pauvre en même temps", (Sama Lukonde 100 jours après)

Sama Lukonde, premier ministre congolais à Bukavu ce lundi 7 juin. Ph. ENET/Heritier B

Jean Michel Sama Lukonde, Premier Ministre Congolais a totalisé 100 jours depuis qu'il est à pieds d'oeuvre à son poste. Les 100 jours qui marquent le début d'un engagement de travailler pour la bonne gouvernance.

Répondant aux questions de trois journalistes de Kinshasa bien sélectionnés, le chef du gouvernement s'est soumis à un exercice d'évaluation de l'action du gouvernement pour les 100 premiers jours.

"Nous nous sommes mis au travail en tant que gouvernement de tous les Congolais, de tout bord qu'ils soient. Les bases ont été posées, nous sommes à l'œuvre. Pour moi, le cap est lancé, nous avons pris l'engagement de travail sur des critères de bonne gouvernance. l'État est devenu, effectivement un peu plus riches ; mais pauvre en même temps par rapport aux défis qui sont les nôtres" a dit, Jean-Michel Sama Lukonde, Premier Ministre de la RDC lors d'une émission sur ses 100 premiers jours.

Et de poursuivre :

"Avant tout, surpassons-nous par amour et par passion pour ce grand Congo dont nous avons hérité de nos aïeux et pour lequel nous disons merci à Dieu ".

Plusieurs observateurs reconnaissent les prouesses de cette équipe mais lui reprochent également sa passivité pour réduire la pauvreté des congolais et aussi augmenter le pouvoir d'achat qui est devenu trop faible.

L'équipe de Sama Lukonde dite "des warriors" est en place depuis déjà 100 jours et s'engage à travailler pour le relèvement du social de la population et à faire face à tous les défis sécuritaires, particulièrement dans la partie orientale du pays. Là encore, l'état de siège a été décrété pour endiguer les groupes rebelles qui endeuillent les populations civiles.

Chris Lumbu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *