RDC : "L'état de siège est une thérapie de choc", Patrick Muyaya

Patrick Muyaya, ministre de la communication et des médias. Ph de tiers

Intervenant dans le débat africain sur RFI et France24, le ministre de la communication et médias en République Démocratique du Congo, Patrick Muyaya, est revenu sur l'état de siège décrété par le chef de l'état Félix Tshisekedi, dans les provinces du Nord-Kivu et de l'ituri.

Pour le ministre Patrick Muyaya, la pression militaire exercée depuis l'instauration de cette mesure apporte peu à peu des résultats. Il cite, pour preuve, la reddition des centaines de miliciens.

"Il y a une pression militaire qui s'exerce… aujourd'hui, nous nous sommes satisfaits de voir qu'il y a une pression militaire, de voir enregistrer la reddition des milliers de miliciens", se réjouit-il.

Revenant sur la motivation de la prise de cette mesure exceptionnelle reconnue dans la constitution congolaise, Patrick Muyaya n'a pas mâché ses mots.

"Ici nous avons instauré l'état de siège car ça fait 25 ans qu'on essaie de mettre fin a toute cette situation d'insécurité. L'état de siège est pour palier aux plus urgents, c'est une thérapie de choc mais la solution à cette crise que nous connaissons ne se résumera pas du fait de l'instauration de l'état de siège", dit-il.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *