RDC : Les réserves de change ont grimpé à 1,793 milliards $ en fin juillet 2021

Photo d'illustration

C'est la Gouverneure de la Banque Centrale du Congo, Malangu Kabedi Mbuyi, qui l'a fait savoir en conseil des Ministres de ce vendredi 06 juillet, au cours duquel elle a été invité à intervenir sur l'évolution de la situation récente sur le marché des changes ainsi que des biens et services.

Dans son intervention, la patronne de la Banque d'émission de la République Démocratique du Congo a souligné que le Franc Congolais est resté stable, tant à l'indicatif que sur le marché parallèle, durant le mois de juillet 2021.

" Comparativement au 31 décembre 2020, la monnaie nationale n'a perdu que 1,15% de sa valeur face au dollar américain au 30 juillet 2021, alors qu'à la période correspondante de 2020, il s'était déprécié de 15,38% en cumul annuel", a dit Malangu Kabedi Mbuyi, dont les propos sont rapportés par le porte-parole du Gouvernement, le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe.

Quant au rythme de formation des prix intérieurs, il est selon toujours la Gouverneure de la BCC, demeuré globalement sous contrôle.

"À fin juillet, le taux mensuel d'inflation s'est situé à ,42% contre un taux de 2,95% en juillet 2020. Ce qui signifie que les prix des biens et services sur le marché sont restés relativement stables", peut-on lire dans ledit compte-rendu parvenu à election-net-com.

En ce qui concerne les réserves de change, "la Gouverneure de la Banque Centrale du Congo a indiqué qu'elles ont atteint, au 30 juillet 2021, le niveau de 1,792 milliards de dollars américains contre 1,55 milliards, au 30 juillet au 20 juillet 2021", rapporte Patrick Muyaya Katembwe.

Ceci correspond à 7,36 semaines d'importations des biens et services sur fonds propres, renseigne le même document.

Cette stabilité observée au plan interne, a, à en croire la Gouverneure de la BCC, pour causes, "la maîtrise de la liquidité bancaire au travers d'une régulation monétaire prudente, le respect des engagements pris dans le cadre du pacte de stabilité entre le Gouvernement et la Banque Centrale du Congo, l'amélioration de l'effort des devises sur le marché des changes, attestée notamment par la hausse du niveau des réserves de change et la hausse des réserves internationales observées depuis le 20 juillet grâce aux opérations de rachat des devises sur le marché".

Par ailleurs, " en vue de pérenniser la stabilité interne et externe du Franc Congolais, le Gouvernement et la Banque Centrale du Congo ont réitéré leur engagement mutuel à poursuivre la mise en œuvre des politiques prudentes", conclu à ce sujet le porte-parole du Gouvernement R.D. Congolais.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *