RDC: les parlementaires du FCC invitent le premier ministre à boycotter un dialogue autour du processus électoral

Le deputé national Didier Manara, porte-parole des présidents du groupe parlementaires FCC./Ph. Cellcom Ass. Nat.

Les présidents des groupes parlementaires du FCC demandent au premier ministre de ne pas accéder à la proposition d'un dialogue autour du processus électoral.

Pour eux, ce dialogue est inopportun et ne doit faire l'objet d'une matière à traiter au niveau du parlement.

" Nous sommes venus remettre officiellement au Premier ministre notre déclaration contre l’organisation d’un prétendu dialogue. Nous avons trouvé que ce dialogue prôné par certains de nos collègues et quelques membres de la société civile est inopportun », a déclaré le député Didi Manara, président du groupe parlementaire PPRD à l’Assemblée nationale. L'ex gouverneur du Maniema indique que lors de la prochaine session à l'Assemblée nationale cette matière ne faira pas l'unanimité.

« Nous comme députés, nous sommes ouverts et positifs pour que cette question autour de la matière électorale soit discutée au cours de la session parlementaire prochaine qui commencera d’ici à un mois. Le 15 septembre, il y' aura ouverture de la session. Et cette question sera discutée au cours de la session. Le peuple congolais sera victorieux" conclut-il.

Ces députés ont été reçus ce lundi 10 août par le 1er ministre Ilunga Ilungamba.

Joël Mesa Nzuzi