RDC: les députés nationaux du Grand Katanga exigent la libération immédiate du pasteur Daniel Ngoy Mulunda

Ndoy Mulunda et ses avocats à la prison de Kasapa/ Lubumbashi.

Dans une déclaration ce mardi 19 janvier 2021 à Kinshasa, les députés du Grand-Katanga réunis au sein du Rassemblement des députés du Katanga (RDK) qualifie d'interpellation du pasteur Daniel Ngoy Mulunda " d'enlèvement "

Le RDK se dit préoccupé par cette situation" qui crée des frustrations au sein de la communauté " dans toutes les parties des provinces issues du démembrement du Katanga.

Les élus du peuple de cette partie du pays condamne l'interpellation du prélat méthodiste

".. Dénonçons avec la dernière énergie l'arrestation du pasteur Daniel Ngoy Mulunda, digne fils du Katanga et exigeons sa libération immédiate et sans condition" déclare les députés de l'espace Katanga.

Ces élus du peuple estime que les faits mis à la charge de l'ancien président de la CENI sont les fruits d'une incompréhension.

Daniel Ngoy Mulunda

" Rappelons qu'en sa qualité de pasteur, l'intéresse a été enlevé pour quelques propos mal interprétés dans sa prédication du samedi lors du culte commémoratif du 20 ème anniversaire de l'assassinat de M'zee LD Kabila".

Pour le RDK, cette arrestation met en mal la liberté d'expression consacrée par la constitution de la RDC. Les députés nationaux du Grand Katanga exige en outre l'arrestation des auteurs de cette arrestation pour bon respect des principes des droits de l'homme en matière d'arrestation ainsi que pour " destruction méchante" ont-ils insisté dans leur déclaration faite au palais du peuple.

Pour mémoire, le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a été interpellé la nuit de mardi à son domicile par des agents de l'ANR et de la police. Son procès a débuté ce mardi à la prison centrale de la Kasapa. Il serait poursuivi pour propos xénophobes.

Chris Lumbu