RDC : ''Les armées de certains pays se battent sur notre territoire sans que le gouvernement illégitime ne lève le doigt…'', Martin Fayulu

Martin Fayulu, opposant congolais et président de l'Ecidé . Ph. Tiers

Dans son discours au peuple congolais ce mercredi 30 décembre 2020, le président de l'Ecidé Martin Fayulu Madidi a dénoncé une fois de plus la persistance de l'insécurité dans plusieurs coins en république démocratique du Congo et particulièrement à l'Est.

Selon lui, Au-moins 6 millions de congolais sont des déplacés internes dans leur propre pays.

''Parmi eux, il y a des femmes, des hommes et des enfants à bout de force qui passent nuit à la belle étoile sous le crépitement des balles tout en se demandant s'ils auront la force d'ouvrir les yeux et voir le soleil le lendemain'', a-t-il fait savoir.

Par ailleurs, il a indiqué que les armées de certains pays voisins se battent sur le territoire congolais ''et d'autres traversent nos frontières, sans que le gouvernement illégitime ne lève le doigt'', ce qui selon lui, est dû l'épineux problème de souveraineté que très peu abordent dans la capitale congolaise.

Enfin, il a souligné qu'il a organisé une marche en octobre dernier afin de tirer la sonnette d'alarme sur la situation sécuritaire à l'Est de la République démocratique du Congo ''[…], les ennemis de la république ont violemment réprimé cette action d'éveil des consciences'', rappelle-t-il.

Prince Bagheni, à Goma