RDC : le Sénat examine la requête du procureur sur la levée des immunités de Matata Ponyo ce vendredi

Bahati Lukwebo, président du sénat congolais. Ph. ENET

Après que le sénat ait rejeté la demande du procureur de la Cour de cassation de lever les immunités de l'ancien premier ministre Augustin Matata Ponyo , pour qu'il puisse être entendu dans une affaire qui concerne la gestion de fonds du parc agro industriel de Bukanga Lonzo, cette chambre va de nouveau examiner cette même question.

Pour cette Plénière de ce vendredi voici les points inscrits à l'ordre du jour :

- examen du projet de loi autorisant la prorogation de l'État de siège sur une partie du territoire de la RDC ;

- Calendrier pour l'élection au poste du premier vice-président du sénat ;

- examen de la proposition de loi sur le peuple autochtone ;

- examen du réquisitoire du procureur général près la Cour constitutionnelle.

Comme on peut le constater, la question de la levée des immunités des sénateurs Matata Ponyo et Ida Kalonji sont inscrits à travers l'examen du réquisitoire du PGR près la Cour constitutionnelle.

Le projet Bukanga-Lonzo a connu une débâcle après avoir englouti 285 millions de dollars américains dont 205 millions auraient été détournés selon les conclusions de l'inspection générale des finances.

À la suite de ce rapport, Augustin Matata Ponyo est pointé du doigt comme l'auteur intellectuel de cette débâcle. Pour réussir cet exploit, l'ancien Premier ministre n'aurait pas respecté les procédures de passation des marchés publics comme l'exige la loi. Il aurait seul choisi le partenaire sud-africain Africom qui n'avait que trois ans d'existence.

Accusation rejetée par l'ancien premier ministre qui se dit prêt à affronter la justice congolaise le moment venu.

Joël Mesa Nzuzi