RDC : "Le pouvoir pour le pouvoir ne sert à rien…", Mbusa Nyamwisi en marge des consultations présidentielles

Mbusa Nyamwisi, opposant congolais/ photo tiers

"Nous avons un pays, vous savez dans quel état il se trouve, tout n'est pas mal, tout n'est pas rose. On a besoin des bras, des mains pour relancer la machine pour contribuer à ce que les choses aillent de l'avant pour le plus grand nombre », a déclaré l'ancien chef rebelle et ministre des affaires étrangères sous le régime Kabila, Mbusa Nyamwisi devenu l'un des principaux opposants à l'ancien Président de la République Démocratique du Congo à l'issue de l'audience que lui a accordé, le chef de l'État congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ce jeudi, 05 novembre au Palais de la nation dans le cadre de ses consultations en vue de former une union sacrée capable de juguler la crise politique actuelle dans le pays.

Athipas Mbusa Nyamwisi est également revenu sur son expérience politique en déclarant son soutien à l'initiative du chef de l'État en vue de trouver un nouveau souffle pour le Congo car " le pouvoir pour le pouvoir ne sert à rien…"

« Je souhaite le mieux pour tous ceux qui sont sur la place publique, parce qu'on y est pour pouvoir contribuer à bâtir un bien-être collectif, le pouvoir pour le pouvoir ne sert à rien, on l'a déjà expérimenté. J’ai eu l’avantage de faire le tour dans certains pays qui nous entourent, même lointains, je sais que nous accusons un terrible retard. Nous devons vite nous mettre en l’esprit qu’il y a un travail à faire, nous devons courir lorsque les autres marchent parce qu’on affiche un terrible retard. », a-t-il indiqué à la fin de son interview accordée à presse.

José-Junior Owawa