RDC : le nouveau président de la cour constitutionnelle sera connu ce mardi

Les juges de la Cour constitutionnelle. Ph de tiers.

La cour constitutionnelle élit son président
ce mardi 20 avril 2021 pour remplacer Benoît Lwamba, le tout premier président de la Haute Juridiction du pays. Aux dernières nouvelles, 4 candidats sont en lice pour le poste de président de cette juridiction.

Evariste Funga, Jean-Pierre Mavungu, Dieudonné Kaluba et Corneille Wasenda sont en compétition pour ce poste dont le scrutin cristallise l’attention de la classe politique au regard des enjeux.

Cette démarche est déjà décriée par plusieurs structures. Le centre de recherches et d’études pour l’État de droits en Afrique dénonce déjà l’irrégularité de cette démarche. Le CREEDA estime que le président intérimaire de la cour constitutionnelle a induit le chef de l’État en erreur et n’a pas respecté la procédure.

“Nous estimons pour notre part que cette élection ne peut avoir lieu sans l’organisation préalable du tirage au sort pour renouveler la composition de cour, conformément à l’article 158 (alinéa 4) de la constitution” a relevé cette structure dans une lettre adressée au chef de l’État le 17 Avril 2021.

les enjeux de cette élection

Néanmoins, cette élections présente un enjeu majeure pour les prochaines batailles électorales. La haute cour suscite toutes les envies pour la contrôler. Une grande partie de l’opinion plus estime que le président de la République entend faire passer son candidat.

Au regard de derniers arrêts rendus pour concrétiser l’Union Sacrée, la cour constitutionnelle doit être dirigée par une personne qui ne sera pas sous l’influence du président de la république et de sa famille politique estime-t-elle

Chris Lumbu