RDC : le ministre des Sports donne le go des travaux de réhabilitation du stade des martyrs

Les travaux de réhabilitation du stade des martyrs de la Pentecôte ont été lancés ce vendredi 16 juillet, par le ministre des Sports et Loisirs, Serge Chembo Nkonde. Ce, conformément aux exigences de la FIFA qui, après plusieurs menaces à l'endroit de ce stade, a fini par le fermer et le déclasser sur la liste des stades habiletés à accueillir des matchs internationaux.

C'est dans le souci d'offrir un cadre sain aux léopards, en prélude des compétitions internationales que le go de ces travaux a été donné.

"J'ai lancé officiellement ce vendredi 16 juillet la réhabilitation du stade des Martyrs de la Pentecôte avec des travaux qui vont l'aligner désormais aux standards de la FIFA", a déclaré le ministre des Sports Serges Nkonde.

Ces travaux consisteront à la pose d'une pelouse synthétique moderne en remplacement de l'ancienne qui a duré plus de 10 ans. Outre la pelouse, l'éclairage de cette enceinte sera également améliorée par la mise en place de la lumière LED, contenant une forte puissance d'éclairage.

Les sièges de ce stade sont aussi concernés. Plus de 20.000 sièges VIP seront placés dans cette première phase dont l'opération se poursuivra jusqu'à atteindre toutes les 80.000 places de cette installation sportive.

Les vestiaires, la zone technique comprenant les bancs des réservistes, la salle de conférence ainsi que les entrées de ce stade connaîtront également un coup de balai conformément aux normes requises tout comme la salle de conférence.

Concernant les éliminatoires de la coupe du monde Quatar 2022 dont la RDC fera son entrée en lice au mois de septembre prochain face à la Tanzanie, le numéro un du sport congolais a rassuré que les léopards évolueront dans la capitale.

"Si les grands travaux se terminent, vous allez voir tous les équipements sur place pour remettre le stade au standing international afin de permettre à notre équipe nationale de jouer ses matchs des éliminatoires de la coupe du monde ici à Kinshasa pour la consommation du public. Quand nous aurons terminé, chacun de nous va retrouver sa catégorie dans un stade bien aménagé selon les recommandations de la FIFA", a dit le ministre Serge Chembo Nkonde.

En ce qui concerne le décaissement des fonds, aucun problème n'a été signalé. Le Ministre a rassuré l'implication personnelle du Président de la République qui promet tout mettre en œuvre afin que les fauves congolais évoluent à Kinshasa.

Il sied de signaler que seul le stade TP Mazembe de Lubumbashi a jusque-là été retenu par la FIFA. Voir les léopards évoluer à Kinshasa au mois de septembre prochain n'est désormais qu'une affaire du chrono et dépendra de l'évolution de ces travaux dont la réhabilitation de l'air de jeu est assurée par une société chinoise agréée par la FIFA qui a notamment réhabilité le stade Santiago Bernabeu et San Siro.

Les restes des tâches, quant à elles, seront exécutées par une entreprise sud-africaine qui avait participé aux travaux de réhabilitation et construction des stades de la coupe du monde 2010.

Taz Mayimona Russell

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *