RDC : le ministre de la Santé Jean- jacques Mbungani prêt à collaborer avec l’IGF pour un assainissement financier de son ministère

Le ministre de la santé Dr Jean-Jacques Mbungani recevant le patron de l'IGF Jules Alingete

Le Ministre de la Santé Publique, hygiène et prévention Jean-Jacques Mbungani Mbanda compter œuvrer avec l’Inspection Générale de Finance pour une bonne gestion financière dans le secteur de la Santé.

C’est ce qui ressort des échanges avec l’inspecteur général des finances Jules Alingete ce jeudi 29 avril.

Jules Alingetea remercié le Ministre de la Santé Publique, hygiène et Prévention pour l’avoir reçu et pour son intention de collaborer avec l’IGF pour plus de clarté dans les finances de son secteur.

« Nous sommes venus voir son excellence, Monsieur le Ministre de la Santé Publique pour premièrement, lui présenter des sincères félicitations pour le choix porté sur sa personne par son excellence le Chef de l’État Félix Tshisekedi et le Premier-ministre pour qu’il puisse diriger le secteur de la Santé de la République démocratique du Congo. Et nous avions échangé avec son excellence autour des questions financières liées au secteur de la Santé et nous lui avions promis un accompagnement de l’inspection générale des Finances pour l’assainissement de la situation financière des projets et programmes qui relèvent de son autorité. », a dit Jules Alingete au sortir des échanges. L’inspecteur des finances dit être « Content de la recevabilité, et de la promptitude avec laquelle son excellence Monsieur le ministre de la Santé publique nous a reçu et il a très bien écouté toutes nos préoccupations, je crois qu’il partage beaucoup des sujets soulevés par l’inspection générale des finances. Nous sommes très ravis, très contents et nous allons sincèrement l’accompagner pour que son mandat à la tête du ministère de la santé publique soit un succès » a-t-il renchérit.

Le patron de l’IGF qui a par la même occasion déposé auprès du nouveau ministre le rapport financier de son prédécesseur sur la gestion de la Covid 19, pense que l’important pour le nouveau ministre est la façon dont il va assainir son secteur.

« Nous avions fait rapport à son excellence Monsieur le Ministre de la Santé Publique le travail qui avait été fait en son temps sur le covid19 le début et la fin, mais ça, c’est une page tournée, ce qui intéresse l’autorité aujourd’hui c’est de voir comment il peut faire un assainissement financier du secteur de la Santé » a-t-il conclu devant la presse.

Rappelons que le ministre sortant de la santé le Docteur Eteni Longondo est soupçonné de détournement des fonds alloués à la gestion de Covid 19, une démarche qui n’a plus donné de suite.

Theo Liko