RDC : le gouvernement se dit déterminer à agir en faveur de l'élargissement de l'assiette fiscale

Le président Tshisekedi entouré des membres du gouvernement. Ph presse présidentielle

C'est le Ministre des Finances, Nicolas Kazadi, qui l'a dit au cours de la troisième réunion du conseil des Ministres du gouvernement de l'union sacrée de la Nation, tenue le vendredi 14 mai, et présidée par visioconférence par le Premier Ministre, Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge.

Il l'a souligné dans son exposé au conseil des Ministres qui a porté sur la présentation de la situation générale globale de la mobilisation des recettes de l'État.

Outre l'élargissement de l'assiette fiscale, le gouvernement compte aussi "réduire la pression fiscale qui pèse sur un nombre limité des contribuables", a dit le ministre Nicolas Kazadi, cité dans le compte-rendu du Porte-parole du gouvernement, le Ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe.

Il importe de signaler que l'assiette fiscale, c'est ce sur quoi l'on prélève l'impôt. Il peut s'agir de la consommation, la fortune, le revenu, etc.

Quant à l'élargissement de l'assiette fiscale, c'est l'augmentation des taux d'imposition, alors que la réduction de la pression fiscale veut autrement dire la baisse des impôts et taxes.

"Est-ce pour dire que le gouvernement veut à la fois augmenter les taux d'imposition et réduire les impôts? Comment va-t-il élargir l'assiette fiscale et réduire sa pression ?", s'interrogent plusieurs observateurs. Ces multiples questions restent pour le moment sans réponse.

Kilikumbi Lusumbasumba Isaac