RDC : "le gouvernement n'attend pas conditionner le recensement à la tenue des élections en 2023" Sama Lukonde

Vue de l' Assemblée Nationale de la RDC. Ph. Tiers

En présentant son programme devant les députés nationaux ce lundi 26 avril 2021 ,Le premier ministre Sama Lukonde Kyenge a rassuré que son gouvernement ne fera pas de la question du recensement et de l'identification de la population une condition pour la tenue des élections générales en 2023.

« En ce qui concerne le recensement et l’identification, je tiens à préciser qu’il s’agit des opérations normales et ordinaires d’un Etat responsable qui vise simplement à connaître le nombre de ses habitants et à doter chaque citoyen d’une carte d’identité. Le gouvernement qui travaille pour des fins de gestion et de planification, le gouvernement qui travaille pour l’organisation et la tenue des élections générales dans les délais constitutionnels n’attend nullement conditionné l’identification de la population à celle-ci de sorte qu’elles puissent se réaliser en 2023 », a dit Jean-Michel Sama Lukonde Kyenge, Premier Ministre Congolais.

Le samedi, Félix Tshisekedi a expliqué qu'il n'y avait pas incompatibilité entre l'identification de la population et l'organisation des élections en 2023. Félix Antoine Tshisekedi a rassuré que les élections auront lieu en 2023.

Chris Lumbu