RDC: Le gouvernement confirme la présence des ex M23 sur le sol congolais

Quelques rebelles du mouvement M23 a Goma. Ph. Lloyd-George

Ecouter cette information

Lors de la 42ème réunion du conseil des ministres, le ministre de la défense nationale et anciens combattants Aimé Ngoy Mukena a évoqué la question de la rébellion M23. C’est ce que révèle le compte rendu de cette assise.

A en croire ce document consulté par election-net.com, la rébellion M23 a bel et bien mené des attaques contre les positions des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC). Ce document précise que le ministre Aimé Ngoy Mukena s’est appuyé sur le rapport du Mécanisme Conjoint de Vérification Elargi (MCVE). Cependant, le gouvernement congolais attend la réaction de l’Ouganda sur ce sujet.

” La réaction de l’Ouganda est attendue concernant des combattants de l’ex-M23. Toutefois, le Mécanisme Conjoint de Vérification Elargi (MCVE) a confirmé que les membres de M23 ont conduit des attaques contre des positions des FARDC”,peut on lire dans ce document.

Notons qu’il y a peu la société civile du Nord-Kivu a alerté sur la probable renaissance de la rébellion M23 dans le territoire de Rutshuru. Depuis lors, la version du gouvernement congolais était attendue.

Dieubon Mughenze