RDC: Le gouvernement appelé à déployer son arsenal militaire à l’Est du pays

Les membres de la Fondation Kinalegu aucours d'une déclaration à Kisangani © Pompon BEYOKOBANA/election-net.com

Ecouter cette information

Face aux atrocités subies par la population à l’Est de la RDC notamment dans les provinces de l’Ituri, Nord-kivu et dans le Bas-Uélé caractérisées par des incursions et exactions des présumés ADF, la CODECO et la milice Kinyi, la fondation Kinalegu une organisation non gouvernementale de la promotion de la paix et des droits de l’homme appelle le gouvernement à déployer un arsenal militaire conséquent pour non seulement éradiquer cette insécurité mais aussi pacifier l’Est du pays et ainsi permettre aux populations de vaquer librement à leurs occupations.

A lire aussi:  Félix Tshisekedi : «En 2021, si tout va bien, j'exercerai la présidence de l'Union africaine»

Dans une déclaration lue devant la presse par son secrétaire général Willy Mugisa le mardi 15 septembre dernier, cette ONG de promotion de la paix et des droits de l’homme sollicite également l’implication de la communauté internationale pour mettre un terme à des multiples tueries perpétrées par les présumés rebelles dans les provinces précitées.

Tout en dénonçant le massacre de la population par les présumés rebelles des ADF NALU, CODECO et la milice Kinyi , cette ONG invite également le gouvernement à prendre ses responsabilités en vue de sécuriser la population civile.

A lire aussi:  RDC : les jeunes Kabilistes apportent leur soutien total à Jeanine Mabunda Lioko

Pour rappel, l’Est de la République Démocratique du Congo fait face à une insécurité grandissante semée par des groupes rebelles, qui tuent les civils.

Pompon BEYOKOBANA depuis Kisangani