RDC: le G13 doute de la tenue des élections libres et transparentes en 2023

Félix Tshisekedi a reçu en audience le groupe du G13 ce lundi 14 septembre. Ph. Tiers

À l’occasion de la célébration de l’an 1 de l’appel du 11 juillet en faveur d’un consensus autour des réformes électorales, le groupe de treize personnalités a le regret de constater que son initiative peine à décoller et à apporter des fruits.

Le G13 pointe du doigt le régime Tshisekedi “qui veut à tout pris organiser les élections qui seront entachées de plusieurs irrégularités susceptibles de créer une crise poste électorales”.

Il fonde son argumentaire partant des réformes électorales opérées par l’assemblée nationale et promulguées par le chef de l’État Félix Tshisekedi, du recensement qui est vu comme une condition pour l’organisation des élections mais aussi de la loi sur la “congolité” déjà déposée au bureau de l’assemblée nationale.

” À 884 jours du délai constitutionnel pour la convocation des scrutins de 2023, le G13 estime que l’option levée par le gouvernement tendant à condition la tenue des élections au recensement de la population relève manifestement les calculs politiques trop osés(…)”, peut-on lire dans ce communiqué du G13 dont une copie est parvenue à la rédaction Election-net.com, ce mardi 12 juillet.

À la même occasion, il condamne la loi Tshiani qui risque de diviser les Congolais, souligne-t-il.

” Alors que l’union sacrée de la nation (…) peine à construire durablement son unité, une proposition de loi, dite de verrouillage de l’accès à certains postes régaliens, polluent inutilement le débat public au point d’exhumer les vieux démons de la division en ce moment précis (…)”, poursuit ce document.

Il invite, par ailleurs, toutes les forces vives de la nation, les mouvements citoyens, les confessions religieuses, les partis politiques, ainsi que toutes les organisations de la société civile à se regrouper autour de son agenda citoyen.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *