RDC : le FCC invite tous les ministres CACH à quitter le Gouvernement

Le coordonnateur du FCC, le professeur Néhémie Mwilanya. Ph de tiers.

Après le discours de Félix Tshisekedi à la nation, le front commun pour le Congo, plateforme politique de Joseph Kabila, avait promis de se prononcer officiellement ce lundi 07 décembre pour dévoiler sa position.

Dans une déclaration à la presse, le coordonnateur du FCC, Néhémie Mwilanya, estime que la majorité parlementaire est déjà connue et demeure le FCC, point n'est besoin de nommer un informateur.

Prenant acte d'une manière ou d'une autre de la rupture de la coalition FCC-CACH, le coordonnateur de la plateforme politique de Joseph Kabila, appelle impérativement à la mise en place d'une cohabitation.

Ce dernier invite ainsi donc le Cap pour le changement, plateforme politique de Félix Tshisekedi à tirer toutes les conséquences logiques de cette rupture.

"Le FCC appelle les ministres CACH à tirer toutes les conséquences sur la fin de la coalition qui entraîne d’office la cohabitation", fait-il savoir.

Message qui déjà ne passe pas du côté CACH, comme l'avait fait savoir le président a.i de l'UDPS.

En effet ce dernier après avoir été reçu par Félix Tshisekedi dans le cadre des consultations nationales, estimé qu'il"il y'aura ni coalition ni cohabitation" après le discours de Félix Tshisekedi.

Joël Mesa Nzuzi