RDC: le FCC envisage saisir Joseph Kabila pour éclairer l'opinion

Le coordonnateur du FCC, le professeur Néhémie Mwilanya. Ph de tiers.

Au regard de la situation politique qui prévaut actuellement en RDC, cristallisée autour du discours de Félix Tshisekedi mettant fin à la Coalition, le regroupement politique Front Commun pour le Congo FCC informe le public qu'il compte demander à l'ancien président de la république Joseph Kabila de donner sa part de vérité d'éclairer l'opinion sur la situation politique du pays qui selon eux, créée par l'actuel président de la république Félix Tshisekedi.

Réuni ce lundi 07 décembre 2020 en session extraordinaire, le FCC appelle la population à rester mobilisée contre la "tentative en cours de hold-up de sa volonté souverainement exprimée" dans les urnes en lui confiant la majorité.

Dans leur déclaration, le FCC prend à témoin l'opinion tant nationale qu'internationale sur la crise institutionnelle que "tente de créer artificiellement le président de la république Félix Tshisekedi et sa famille politique". Le camp Kabila promet d'user de tous les moyens de droits et politiques pour y faire face et fixera sa conduite à tenir dans les prochaines heures.

Pour rappel, dans son adresse à la nation le dimanche 07 décembre dernier, le président de la république Félix Tshisekedi avait annoncé la fin de la coalition FCC-CACH et à la nomination d'un informateur pouvant détecter la majorité au sein du parlement.

Pompon BEYOKOBANA