RDC: « Le cardinal n’a pas de tribu », Augustin Kabuya

Cardinal Fridolin Ambongo lors de son investiture à Kinshasa ©photo de tiers

Suite aux divergences d’opinions entre l’Eglise catholique et l’UDPS sur le processus électoral, son secrétaire général Augustin Kabuya a, au cours de la matinée politique de ce mardi, précisé que le Cardinal Monseigneur Fridolin Ambongo n’appartient à aucune tribu, et est cardinal de tous les Congolais.

« Le cardinal n’a pas de tribu. Vous ne pouvez pas ternir l’image d’un cardinal de cette manière. Il est le cardinal de tous les Congolais. Nous avons été contre la position du cardinal, mais évoquer le problème sous l’angle tribal, c'est immoral même. S’il y a des divergences de vues entre le cardinal et un Congolais ce n’est pas de cette manière qu’il va vous applaudir », a-t-il réagi d’un ton sévère rappelant que 90% des membres de l’UDPS sont catholiques.

Une réaction qui tombe à point nommé après que plusieurs paroisses catholiques du diocèse de Mbuji-Mayi aient été saccagées par un groupe d’individus, identifié comme partisan du parti au pouvoir. Pourtant le dimanche dernier, Augustin Kabuya avait appelé tous les membres de l’UDPS à ne pas s’en prendre aux hommes de l’église.

« Ce qui nous intéresse, c’est donner le deuxième mandat au Chef de l’État », a-t-il conclu.

Theo Liko

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *