RDC : le camp Katumbi prêt à quitter l'union sacrée

Moise Katumbi, président de Ensemble pour la République. Ph de tiers.

Francis Kalombo, l'un des portes paroles de Moïse Katumbi a assuré que son leader ainsi que tous les membres de son regroupement n'ont pas peur de quitter le navire Union Sacrée.

Alors que l'une des lignes rouges tracées par Moïse Katumbi vient d'être franchie avec l'entérinement de Denis Kadima comme président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) par l'assemblée nationale, Francis Kalombo confirme qu'une réévaluation sera faite et une décision en découlera.

"On n'a pas peur de prendre une décision. Si nous pensons qu'il faut quitter l'union sacrée on le fera. Personne n'a envoyé un PV. Qui est habilité à signer pour un groupe parlementaire. Dans toutes les composantes, il y a un problème" a déclaré à ce jour Francis Kalombo.

Il faut rappeler que le parti Moïse Katumbi insiste sur un consensus entre les parties prenante au processus électoral avant la désignation des animateurs de la CENI.Dans un communiqué, les groupes parlementaires qui lui sont proches avaient qualifié cette CENI de " pacotille".

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *