RDC : le bureau de la FEC attaqué par les "Tshisekedistes" à Mwene-Ditu

Le bureau de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) section de Mwene-Ditu été envahi ce lundi 22 novembre 2021 par les combattants de la plateforme politique Rassemblement des Démocrates Tshisekedistes (RDT) dirigé par Charles Kasenga, Coordonnateur provincial.

Selon les militants et sympathisants de cette plateforme politique qui ont transformé l'enceinte du bureau FEC à un lieu de boxe contre le patron FEC, ils étaient venus réclamer leur colis composé des insignes du RDT en provenance de Kinshasa, mais détourner d'après eux par le président des commerçants de la ville de Mwene-Ditu, province de Lomami pour créer un dédoublement.

"(…)nous dénonçons le président FEC Roger. Il a pris les insignes du RDT. Première fois, il a donné aux dissidents et nous lui avons demandé, il n'avait pas accepté ; deuxième fois, il est venu encore avec les insignes pour créer le dédoublement, nous avons combattu ce bureau-là jusqu'à sa disparition. Mais le 30 octobre, nous lui voyons vu encore aller prendre le colis composé des insignes pour recommencer le mouvement du RDT alors qu'il n'est pas membre du RDT, c'est pourquoi nous nous sommes dit de saisir les autorités(…)", a dit Charles Kasenga à election-net.com.

De son côté, le président FEC Mwene-Ditu par la bouche de son secrétaire, il aurait reçu un colis destiné au RDT/Locomotive (dicidant) et s'étonne de voir les pros-RDT-Kasenga venir réclamer ce même colis au bureau FEC.

Toutefois, Jean-Pierre Mukuta révèle qu'une somme importante d'argent a été emportée après le passage des membres du RDT au bureau FEC/Mwene-Ditu.

"(…) ils sont venus s'attaquer à notre président FEC au bureau, on s'est chargé même les coups, on a cassée des chaises, il y a eu des injures… Ils ont emporté l'argent de commerçants qui se trouvait dans le tiroir du président (1.350.000Fc et 200 $) et même une petite somme qui était sur ma table a été emportée", a-t-il dit.

Accusations rejetées par le Coordonnateur des Tshisekedistes. Charles Kasenga précise que ses membres n'ont pas violés de l'argent dans le bureau de la FEC, et que c'est un mensonge fabriqué de toute pièce, car dit-il, "les sympathisants du RDT ont été bien instruits au départ."

Signalons par ailleurs qu'après ce mouvement à la FEC, les combats du RDC s'étaient rendus à l'hôtel de ville pour un sit-in avant d'être dispensés par leur coordonnateur après une réunion en urgence du conseil de sécurité de la ville e Mwene-Ditu. Mais pour le moment, la FEC indique avoir déjà saisie la justice pour qu'elle la remette dans ses droits.

Jean-Paul Tshimanga.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *