RDC: L'appartenance d'Evariste BOSHAB, un des enjeux du conflit des limites entre le Kasaï Central et le Kasaï.

Senateur Évariste Boshab, photo de tiers

Depuis quelques semaines, les relations sont empoisonnées entre le Kasaï Central et le Kasaï, deux provinces issues de l'éclatement de l'ancien Kasaï Occidental situées au centre de la République Démocratique du Congo.

A la base, les Gouverneurs Martin Kabuya du Kasaï Central et son homologue Dieudonné Pieme du Kasaï se disputent la gare ferroviaire de Bakwakenge.

Le 12 et le 24 mai dernier, les deux Gouverneurs se sont rendus respectivement à la gare querellée affirmant l'appartenance de celle-ci à leurs provinces respectives.

Pour Martin Kabuya du Kasaï Central qui accuse son homologue du Kasaï, Dieudonné Pieme de vouloir "entretenir un conflit imaginaire ", Bakwakenge se situe dans le groupement de Bena Milombe Ndengele, secteur de Lusonge en territoire de Demba (Kasaï Central) et que la limite naturelle entre les deux provinces c'est la rivière LUEMBE ( 7Km du centre de Bakwakenge); Ce que n'entend pas de cette oreille le chef de l'exécutif provincial du Kasaï pour qui, Bakwakenge est une entité du territoire de Mweka( Kasaï ).

Devant la résidence de Évariste Boshab à Bakwakenge avec les chefs coutumiers de Mweka. © Van Frédéric Tshilanda/ENET

Les deux Gouverneurs se remettent toute fois à la médiation du ministère national de l'intérieur pour les départager.

Derrière ce conflit des limites qui a conduit les deux autorités provinciales à une escalade verbale mêlée à une guerre des correspondances se voient plusieurs enjeux.

En dehors de l'enjeu économique très visible, du fait que Bakwakenge est un centre commercial essentiel où s'approvisionnent les opérateurs économiques du Kasaï Central en produits agricoles dont le maïs qui s'impose comme denrée de première nécessité dans la région, il en existe un autre qui est lui politique, c'est notamment les vraies origines du professeur Évariste Boshab Mabudj-ma-bilenge Muabilay, sénateur de la République élu du Kasaï.

Ancien ministre de l'intérieur, le village natal de ce cadre du Front Commun pour le Congo ( FCC), Tete-Kalamba se situe à 3 km de Bakwakenge-centre avant la rivière Luembe, dans la partie réclamée par les autorités du Kasaï Central.

Devant la complexité de cette querelle dont les conséquences sont à redouter, plusieurs structures citoyennes en appellent à l'intervention urgente du ministère de l'intérieur pour départager ces deux provinces au bord de l'empoignade.

Van Frédéric Tshilanda à Kananga✍️