RDC : la zone de santé de Bandundu frappée par la pire crise de malnutrition

Selon un rapport de 2020, 597 cas de malnutrition aigüe sévère ont été enregistré dans la ZS de Bandundu. Ph, d'illustration, Tiers

La zone de santé de Bandundu dans la province du Kwilu, en République Démocratique du Congo, subit actuellement la pire crise de malnutrition aigüe sévère pour la période allant de janvier à décembre 2020, apprend-on d’un rapport annuel des activités de la nutrition dans cette zone de santé publié lundi 11 janvier.

Au total 597 cas de malnutrition aigüe sévère dont 123 guéris (20%)et 52 décès (8%) ont été recensés dans la zone de santé urbano-rurale de Bandundu dans la province du Kwilu au cours de l’année 2020.

André Kapay, chargé des activités de malnutrition de cette institution sanitaire basé à Bandundu-Ville chef-lieu de la province du Kwilu, indique que ” Parmi les 597 cas, la prison Centrale du cinquantenaire de Bandundu a référée 21 malnutris dont 12 étaient à l’état sévère mais aucun décès”.

Pour ce dernier, plusieurs facteurs sont à la base de cette situation inquiétante, notamment l’ignorance des mères, qui ne respectent pas l’allaitement maternel exclusif de moins de 6 mois, l’insécurité alimentaire dans les ménages et les mauvaises pratiques culinaires.

« La vraie cause, je peux dire, ce sont les mauvaises pratiques de l’alimentation de l’enfant de moins de six mois, notamment le non-respect de l’allaitement exclusif. Il arrive que les mères ne connaissent pas la façon de préparer la bouillie de l’enfant(…).  Les ménages ne trouvent pas à manger, de fois ils prennent un repas monotone qui ne permet pas à donner à l’enfant un repas équilibré, varié et sain », a-t-il renchéri.

Pour rappel, La tranche d’âge la plus touchée reste celle comprise entre 6 mois à 5 ans, avec 422 cas, a indiqué Kapay. 

Par ailleurs, le gouvernement de la République Démocratique du Congo et ses partenaires techniques et financiers sont appelés à disposer des fonds pour lutter contre ce fléau dans cette partie du territoire national.

Skull MABALA à Bandundu-Ville et Nelly