RDC: La vice-premier ministre de l’Environnement à pied d'œuvre pour lutter contre le changement climatique

Eve Bazaiba, vice-premier ministre de l’environnement a tenu une réunion avec l'ambassadeur de la Suede à Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo ce mercredi pour mettre au point le plan de la lutte contre le changement climatique.

De gauche à Droite, Henric Råsbrant, Ambassadeur de Suède en RDC et Eve Bazaiba, vice-ministre de l'environnement. Ph. Tiers

Dès la matinée de ce 28 avril, le Ministère de l'Environnement et de développement durable se mobilise pour commencer à travailler sur les questions du climat, de l'environnement, du développement durable et de coopération.

La vice-premier ministre de l’Environnement, Eve Bazaiba, a en effet tenu une réunion avec Henric Råsbrant, Ambassadeur de Suède en RDC ce jour à Kinshasa pour mettre en place des stratégies sur la promotion de l'écosystème congolais.

''J'ai eu ce mercredi des entretiens francs avec Mr Henric Rasbrant, l'ambassadeur de la SwedeninDRCongo sur des questions du climat, de l'environnement, du dév durable et de coopération entre nos 2 pays.J'ai partagé avec le diplomate suédois ma vision sur ces questions cruciales'' peut-on lire sur le compte tweeter de la vice-ministre.

Lors de la remise et reprise qui s'est déroulée hier, Bazaiba a promis de relever le défi qui l'attend ”Le cap est donc fixé pour relever le défi. Ensemble, nous pouvons”avait-elle écrit sur la même plateforme tweeter.

Chaque année, la République Démocratique du Congo perd 0,37% de sa superficie forestière soit l’équivalent d’environ 6.000 m². Bien que ce pourcentage soit faible et négligeable, il est cependant la cause principale des effets du changement climatique remarqués dans certaines zones du pays.

Nelly E.