RDC : la société civile alerte sur la migration de certains groupes armés du Nord-Kivu vers l'Ituri

Quelques porteurs illégaux d'armes/Photo de tiers


Un mouvement des miliciens maï-maï est signé dans la chefferie de Babila babombi en territoire de Mambasa en Ituri.
L'alerte emane de la société civile locale par le biais de son vice-président qui précise que ces assaillants viennent de la province du Nord-Kivu pour l'Ituri. Arrivés en Ituri, précise Paluku Sivamwenda Philemon, ces miliciens tracassent la population.
"Ils viennent du Nord-Kivu pour notre chefferie. Dès qu'ils arrivent ils commettent des exactions contre la population civile. Parfois, ils prennent des citoyens en otage avant de demander une rançon . Nous condamnons cette attitude et nous lançons une sévère mise en garde à ces miliciens", explique-t-il.
Tout en restant confiant des efforts des Forces Armées de la République Démocratique du Congo pour éradiquer les groupes armés, cet acteur de la société civile invite la population à dénoncer les mouvements suspects.

Dieubon Mughenze