RDC: la production du passeport confiée à nouveau à l'hôtel des monnaies de la banque centrale du Congo

Photo d'illustration d'un passport congolais.

Le gouvernement congolais reconfie  la production du passeport biométrique  à l’Hôtel des monnaies de la banque centrale du Congo.  

Selon une source du ministère des affaires étrangères approchée par Election-net, la production de cet  imprimé de valeur se fera désormais après  que  l’Hôtel des monnaies ait  déposé  son cahier des charges techniques et financières au ministère des Affaires étrangères et à celui du Budget pour étudier les faisabilités de cette reprise, après la fin du contrat et  retrait de l’entreprise belge Semlex du marché de  production du passeport.

Plusieurs organisations de la société civile, dont le collectif le "Congo n'est pas à vendre"  avaient décrié l'opacité dans l'attribution et la gestion du marché de passeport  à l'entreprise belge Semlex et ont exigé une clarté.

Le passeport congolais est  le plus cher du monde, à cause de  la sous-traitance, les entreprises avec lesquelles l'État collabore avec ont manœuvré sur le prix ne donnant pas l'accès à tout le monde de s'en procurer. Malgré son coût élevé par rapport au pouvoir d'achat du congolais,la population afflue devant le  ministère des Affaires étrangères pour chercher le passeport produit et qui sera produit par l'hôtel des monnaies après près de 30 ans .

 Patrick Félix Abely