RDC : la LUCHA dénonce la nomination de Tommy Tambwe Ushindi au DDRC, "un rebelle multirécidiviste"

Quelques rebelles du mouvement M23 a Goma. Ph. Lloyd-George

À son tour la LUCHA s'oppose à la récente décision de Félix Tshisekedi

Le mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA) donne sa position en ce qui concerne la nomination de Tommy Tambwe Ushindi par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi à la tête du programme de démobilisation, désarmement, réinsertion communautaire (DDRC).

Au cours d'un point de presse tenu à Goma au Nord-Kivu ce jeudi 12 août 2021, ce mouvement souligne que la nomination de Tommy Tambwe Ushindi comme numéro 1 du DDRC, est une entorse majeure au processus de pacification de la République Démocratique du Congo. ''Nous rappelons à son remplacement''

''[…], Un rebelle multirécidiviste qui a encore récemment dirigé l'Alliance de libération de l'Est du Congo, un mouvement armé visant à créer une ''République Indépendante'', peut-on lire dans la déclaration de ce mouvement.

Il sied de noter que le gynécologue congolais Denis Mukwege s'est opposé également à cette nomination de Tommy Tambwe Ushindi à la tête du programme de démobilisation, désarmement et réinsertion communautaire (DDRC).

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *