RDC: la justice engage une procédure contre le ministre de la santé Eteni Longondo

Le Ministre de la santé Eteni Longondo. Photo de tiers

Apres des  révélations de l'inspection Générale des Finances  sur la gestion des fonds alloués à la riposte contre le coronavirus en RDC,  la cour de cassation demande à l'assemblée nationale d'autoriser la mise en accusation du ministre de la santé Eteni Longondo.

Selon une source proche du cabinet de la présidente de l'assemblée nationale Jeannine Mabunda, la Cour de Cassation veut s'imprégner du dossier dans l'optique de faire une lumière sur la gestion des fonds alloués à la riposte contre la pandémie de la Covid-19 en RDC.

Avant le rapport de l'Inspection Générale des Finances (IGF) sur la gestion de ces fonds, le ministre de la santé était accusé de " mégestion" par son vice Albert Mpeti. A travers  un mémo adressé à la présidence et à la primature, le vice ministre avait dénoncé l'installation au sein dudit ministre d'un réseau mafieux et une gestion opaque des fonds alloués à la riposte contre la covid-19.

Tout reste  à savoir si les immunités du ministre de la santé seront levées par l'Assemblée nationale avant que ce dernier réponde de ses actes devant la justice.

Joël Mesa Nzuzi