RDC : “la justice continue à être mal rendue”, Cenco

Le cardinal Fridolin Ambongo (2è de gauche à droite) avec les trois nouveaux évêques auxiliaires. Ph Cenco.

Les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) estiment que la justice continue à être mal rendue en République démocratique du Congo malgré l’État de droit.

Dans leur message en marge de la 58ème assemblée plénière, la CENCO indique que la justice est gangrenée par la corruption et instrumentalisée par la politique.

” Pour beaucoup de nos compatriotes, l’appareil judiciaire est perçu comme une officine de combines, un espace de règlement de comptes et des cautionnements injustifiés. La corruption, hélas, semble être le principal moyen pour gagner un procès”, peut-on lire dans ce communiqué de la CENCO.

Ces évêques notent également qu’en RDC, le droit cède place au clientélisme.

“La cohésion nationale est ainsi mise en mal, particulièrement quand la justice est exploitée pour écarter les concurrents politiques”.

Pompon BEYOKOBANA